Fonds 127P - FONDS D'ARCHIVES PHILIPPE VAILLANCOURT

Zone d'identification

Cote

127P

Titre

FONDS D'ARCHIVES PHILIPPE VAILLANCOURT

Date(s)

  • 1935-1982 (Création/Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

0,84 m de documents textuels. - 1 bobine de microfilm. - 1 bande sonore. - 2 bobines de film. - 46 documents photographiques. - 1 autocollant.

Zone du contexte

Nom du producteur

Notice biographique

Philippe Vaillancourt est né à Québec le 16 juin 1913. Après des études classiques, il devient membre du comité exécutif de l'Union nationale ouvrière. À Québec en 1943, il est nommé secrétaire fondateur du premier club CCF (Cooperative Commonwealth Federation). Par la suite, il travaille pour les Métallurgistes-Unis d'Amérique puis, en 1946, on le retrouve représentant du Congrès canadien du travail (CCT). Ses débuts à plein temps au sein du mouvement syndical datent du milieu des années 1940. Il réussira à organiser de nombreux secteurs: tabac, chantiers maritimes, employés municipaux de plusieurs villes, industries laitière et manufacturière, etc. Successivement secrétaire du Conseil du travail de Montréal (CTM) et directeur provincial du CCT, Vaillancourt sera aussi vice-président de la Fédération des unions industrielles du Québec (FUIQ) de 1954 à 1956.

L'année 1956 marque un essor nouveau pour le syndicalisme. La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) est créée et Philippe Vaillancourt en devient président honoraire. La même année, il est nommé directeur de l'éducation au Québec pour le Congrès du travail du Canada (CCT devenu le CTC) et y organise des cours de formation syndicale pour les permanents des syndicats affiliés et les futurs instructeurs syndicaux. Membre du Comité fondateur du Nouveau Parti démocratique du Canada (NPD), il contribuera, dans les années 1960, à fonder le Collège canadien des travailleurs. À titre de représentant du milieu syndical, il sera membre entre autres du Conseil supérieur de l'éducation et de l'Institut canadien d'éducation des adultes (ICEA). Au niveau politique, il s'impliquera dans le CCF/NPD au Québec, il aura des liens avec le Parti révolutionnaire canadien-français sous le pseudonyme de Babylas et participera à la fondation du Parti socialiste du Québec. Philippe Vaillancourt est décédé en 1984, à l'âge de 71 ans.

N.B. : le texte précédent a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une notice biographique complète du créateur du fonds.

Histoire archivistique

Le fonds Philippe-Vaillancourt a été acquis le 31 octobre 1989 par contrat de donation signé par Madame Marguerite Gagnon-Vaillancourt.

Source immédiate d'acquisition ou de transfert

VAILLANCOURT, Philippe.

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Le fonds Philippe-Vaillancourt retrace les activités syndicales et politiques de son créateur qui milita pendant plus de trente ans pour les droits des Canadiens français.

Le fonds se compose de documents personnels et professionnels, de documents relatifs aux activités politiques et sociales, de documentation, de coupures de presse et d'articles de périodiques, de documents photographiques, sonores, filmiques et d'un autocollant.

Le fonds comprend les séries suivantes :

127P-0 : VIE PERSONNELLE OU PROFESSIONNELLE ([1936?]-1982);
127P-6 : ACTIVITÉS, RÉALISATIONS (1935-1976).

Parmi les séries précédentes, mentionnons la série Activités, réalisations qui témoigne de l'implication du créateur au sein de plusieurs associations syndicales.

Évaluation, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le Service des archives et de gestion des documents se réserve le droit de limiter l'accès à certains documents contenant des renseignements personnels ainsi qu'aux documents fragiles ou endommagés.

La reproduction, la publication et l'utilisation des archives de l'UQAM sont assujetties aux directives inscrites dans l'Avis aux chercheurs du Service des archives et de gestion des documents.

Conditions de reproduction

Langue des documents

  • français
  • anglais

Écriture des documents

  • latin

Notes de langue et graphie

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Répertoire du fonds d'archives Philippe-Vaillancourt.

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

La majorité des documents sont des originaux. Cependant, les coupures de presse conservées dans des spicilèges et les journaux tels que La Nation, Métro Journal du Québec, Labour Challenge, La Vérité, La Voix des Manuels, The Canadian Forum, Le Professeur, Canadian Sailor et L'Étudiant du Québec ont été transférés sur microformes (127P-630-01) et les originaux ont été éliminés.

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Ces archives complètent plusieurs fonds que nous possédons déjà, tels ceux de la Fédération des unions industrielles du Québec (FUIQ) (84P), du Nouveau Parti démocratique du Québec (NPDQ) (39P), de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) (100P) et de l'Institut canadien d'éducation des adultes (ICEA) (56P).

Descriptions associées

Zone des notes

Note

Titre basé sur le créateur du fonds.

Identifiant(s) alternatif(s)

Mots-clés

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision, de suppression

Dernière mise à jour : février 2008

Sources

Bauer, Charles. "L'histoire syndicale: Philippe Vaillancourt se souvient", Le travailleur canadien, juin 1977. (Service des archives et de gestion des documents, cote 127P-101/1).

Zone des entrées