Fonds 131P - FONDS D'ARCHIVES ALFRED PELLAN

Zone d'identification

Cote

131P

Titre

FONDS D'ARCHIVES ALFRED PELLAN

Date(s)

  • 1921-1990 (Création/Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

1,32 m de documents textuels. - 4 bobines de microfilm. - 3 bobines de film. - 1 bande sonore. - 1 cassette sonore. - 22 affiches. - 50 dessins. - 8 cartes. - 4 cartes postales. - 179 documents photographiques.

Zone du contexte

Nom du producteur

Notice biographique

Alfred Pellan est né le 16 mai 1906 à Québec. En 1921, inscrit à l'École des beaux-arts de Québec, il assimile les leçons de ses maîtres et attire rapidement l'attention. En 1926, il se voit attribuer l'une des premières bourses du gouvernement québécois pour aller compléter sa formation à Paris, à l'École supérieure nationale des beaux-arts. Durant son séjour à Paris, Pellan se fera connaître de la critique parisienne. En 1935, il obtient entre autres le premier prix au Salon d'art mural de Paris, et tient sa première exposition particulière à l'Académie Ranson. En 1939, il participe en compagnie des grands maîtres de l'École de Paris, tels les Dali, Matisse, Picasso, à une exposition intitulée Paris Painters Today au Museum of Modern Art de Washington.

De retour au pays après 14 ans d'absence, Pellan sera l'un des grands initiateurs de l'art abstrait au Québec. Il se liera avec les éléments les plus dynamiques du milieu artistique qui désirent promouvoir un art vivant, libéré de l'emprise de l'académisme. Professeur à l'École des beaux-arts de Montréal durant les années 1940, il déclenche un mouvement de contestation contre la tradition conservatrice de l'institution, qui entraîne le départ de son directeur. À la même période, il participe avec une douzaine d'autres artistes au mouvement Prisme d'yeux. Son oeuvre sera l'objet de nombreuses rétrospectives à partir des années 1950, tant à Paris, où il est le premier Canadien à bénéficier de cette consécration, qu'à Montréal, Québec et Ottawa. La peinture de Pellan, d'abord fortement alimentée par les images du rêve et de l'inconscient, s'orientera au cours de sa carrière vers la poésie, la fantaisie, et le merveilleux. Dans un langage plastique en constante évolution où la magie de la couleur jour un rôle dominant, il écrira un puissant hymne à la vie, à la joie de vivre et à l'amour. Alfred Pellan est décédé le 31 octobre 1988 à l'âge de 82 ans.

N.B. : le texte précédent a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une notice biographique complète du créateur du fonds.

Histoire archivistique

Le fonds Alfred-Pellan a été acquis le 20 mars 1990 par contrat de donation signé par Madeleine Pellan.

Source immédiate d'acquisition ou de transfert

PELLAN, Alfred.

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Le fonds Alfred-Pellan retrace la vie et la carrière de son créateur, peintre important du Québec qui fut l'un des initiateurs de l'art abstrait au pays.

Le fonds se compose de coupures de presse et d'articles de périodiques concernant Alfred Pellan, de textes, de correspondance, d'imprimés, de documents filmiques, sonores, iconographiques et photographiques.

Le fonds comprend les séries suivantes :
131P-0 : VIE PERSONNELLE OU PROFESSIONNELLE (1921-1990);
131P-6 : ACTIVITÉS, RÉALISATIONS ([après 1930]-1989).

Notons que les deux séries précédentes sont particulièrement importantes. Elles témoignent des éléments biographiques et artistiques marquants de la vie du créateur, de même que des nombreuses participations artistiques jalonnant son évolution professionnelle.

Évaluation, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le Service des archives et de gestion des documents se réserve le droit de limiter l'accès à certains documents contenant des renseignements personnels ainsi qu'aux documents fragiles ou endommagés.

La reproduction, la publication et l'utilisation des archives de l'UQAM sont assujetties aux directives inscrites dans l'Avis aux chercheurs du Service des archives et de gestion des documents.

Conditions de reproduction

Langue des documents

  • français
  • anglais
  • portugais
  • espagnol
  • allemand
  • japonais

Écriture des documents

  • latin

Notes de langue et graphie

La majorité des documents sont de langue française. Cependant, le fonds comprend aussi des documents en anglais, en espagnol, en portugais, en japonais et en allemand.

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Répertoire du fonds d'archives Alfred-Pellan.

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

La majorité des documents sont des originaux. Cependant, le fonds ne contient pas d'œuvre de création originale, mais plutôt des reproductions. Deux spicilèges multimédias fragiles ont été transférés sur microfilms et les originaux conservés.

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Descriptions associées

Zone des notes

Note

Titre basé sur le créateur du fonds.

Identifiant(s) alternatif(s)

Mots-clés

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision, de suppression

Dernière mise à jour : février 2008

Sources

L'encyclopédie du Canada, tome 3, Montréal, Stanké, 1987.

Lefebvre, Germain. "Le peintre Alfred Pellan: un chantre de la modernité", Cap-aux-diamants, hiver 1989.

Veynon, Michel. Dictionnaire canadien des noms propres, Montréal, Larousse Canada, 1989.

Zone des entrées