Fonds 198P - FONDS D'ARCHIVES MARTINE BEAULNE

Zone d'identification

Cote

198P

Titre

FONDS D'ARCHIVES MARTINE BEAULNE

Date(s)

  • [19-], 1910-2015 (Création/Production)

Niveau de description

Fonds

Étendue matérielle et support

3 m de documents textuels. – 17 cassettes sonores. – 33 vidéocassettes. – 4 dessins. – 25 affiches. – 1 plan d’implantation. – 498 documents photographiques. – 11 disques optiques. – 1 macaron. – 8 plaques et certificats honorifiques. – 1 document sur autre support.

Zone du contexte

Nom du producteur

Notice biographique

Grande femme de théâtre au Québec, Martine Beaulne est née à Montréal en 1952. Fille de Pauline Beaudry, journaliste, elle grandit dans le monde du théâtre suivant les traces de son père, Guy Beaulne et de son grand-père, Léonard Beaulne, deux hommes de théâtre ayant marqué la scène québécoise. Martine Beaulne amorce une carrière de comédienne en 1968. Diplômée en 1975 du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, cette même année, elle participe à la fondation du Théâtre Parminou quelle administre, anime et dans lequel elle joue plus de 25 spectacles en 9 ans tant au Canada, qu’en France et en Afrique. Jusqu’en 1992, elle poursuit sa formation, notamment au Japon, en Italie et au Danemark avec plusieurs grands maîtres. Comédienne dans plusieurs productions télévisuelles (Watatatow, Le volcan tranquille) et radiophoniques (Dramatique Radio, Payne), elle joue dans de nombreux théâtres dont le Théâtre de Quat’Sous, le Théâtre les gens d’en bas, le Nouveau Théâtre Expérimental, le Théâtre du Sang-neuf, le Théâtre populaire du Québec, le Théâtre du Nouveau Monde et la roulotte de la Ville de Montréal. Parallèlement à son travail de comédienne, à partir des années 1970, elle enseigne au Conservatoire d’art dramatique de Montréal et au Cégep de Saint-Hyacinthe. À partir de 1993, elle est professeurs en jeu et en mise en scène à l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal et directrice de la maîtrise en théâtre de 2000 à 2006. En 1990, elle signe sa première mise en scène. Suivront plusieurs grandes productions avec les plus grands théâtres québécois (La Licorne, Rideau Vert, TNM, Espace Go, etc.) et l’Opéra de Montréal lui valant la reconnaissance tant du public que de la critique. Boursière à maintes reprises du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, elle cumule de nombreuses nominations et prix pour ses productions : Académie québécoise du théâtre; Unima Association; Masques; Gémeaux ainsi qu’un prix Téléfilm Canada pour sa co-réalisation avec André Melançon d’Albertine en cinq temps de Michel Tremblay. En 2004, elle publie Le passeur d’âmes, un essai sur la mise en scène et récolte une nomination au Prix Victor Barbeau de l’Académie des Lettres du Québec. En 2012, l’Université du Québec lui attribue un Prix d’excellence en enseignement, volet carrière.

N.B. : le texte précédent a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une notice biographique complète du créateur du fonds.

Histoire archivistique

Le fonds d’archives Martine Beaulne a été acquis le 28 août 2013 par contrat de donation.

Source immédiate d'acquisition ou de transfert

Zone du contenu et de la structure

Portée et contenu

Les documents du fonds d’archives Martine Beaulne témoignent des activités et des réalisations de cette comédienne, metteure en scène et professeure pendant 20 ans à l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal ainsi que des activités théâtrales de son père. Le fonds porte plus particulièrement sur la réalisation, la promotion et les critiques de nombreuses mises en scènes de pièces de théâtre, de spectacles multidisciplinaires et d’un opéra entre 1990 et 2015. On y traite aussi de la participation de Martine Beaulne dans l’adaptation télévisuelle de certaines pièces de théâtre, de stages effectués au Japon, de son implication dans la formation d’acteurs, de son travail d’enseignement et de professeure à l’UQAM ainsi que de sa participation à divers congrès, conférences et colloques. Le fonds témoigne aussi de nombreuses nominations et de prix accordés à plusieurs réalisations de Martine Beaulne.

Le fonds se compose principalement de textes de pièces de théâtre annotés, de notes de mise en scène, de croquis de costumes, de croquis et de plans de scènes, de comptes rendus de production, d’horaires de répétitions, de documents de promotion, de correspondance, de coupures de presse, de documentation ainsi que de documents photographiques, sonores et filmiques.

Le fonds comprend les séries suivantes :

198P-0 : VIE PERSONNELLE OU PROFESSIONNELLE (1910-2013;
198P-6 : ACTIVITÉS, RÉALISATIONS ([19-], 1930-2015).

Parmi les deux séries précédentes, notons la plus importante, soit la série Activités, réalisations qui témoigne de la création, de l’organisation et de la mise en scène de plusieurs œuvres théâtrales.

Évaluation, élimination et calendrier de conservation

Accroissements

Mode de classement

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d’accès

Le Service des archives et de gestion des documents se réserve le droit de limiter l’accès à certains documents contenant des renseignements personnels ainsi qu’aux documents fragiles ou endommagés.

La reproduction, la publication et l’utilisation des archives de l’UQAM sont assujetties aux directives inscrites dans l’Avis aux chercheurs du Service des archives et de gestion des documents.

Conditions de reproduction

Langue des documents

  • anglais
  • arabe
  • espagnol
  • français
  • japonais

Écriture des documents

  • arabe
  • japonais
  • latin

Notes de langue et graphie

Caractéristiques matérielle et contraintes techniques

Instruments de recherche

Instrument de recherche téléversé

Zone des sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des originaux

La majorité des documents sont des originaux.

Existence et lieu de conservation des copies

Unités de description associées

Les fonds d’archives de Léonard Beaulne (P198) et de Guy Beaulne (P344), grand-père et père de Martine Beaulne sont conservés au Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF) à Ottawa.

Descriptions associées

Zone des notes

Note

Titre basé sur le créateur du fonds.

Identifiant(s) alternatif(s)

Mots-clés

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Noms

Zone du contrôle de la description

Identifiant de la description

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision, de suppression

Dernière mise à jour: février 2020.

Sources

Zone des entrées