Barbeau, Marcel (peintre)

Zone d'identification

Type d'entité

Personne

Forme autorisée du nom

Barbeau, Marcel (peintre)

forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d’existence

Historique

Marcel Barbeau est né à Montréal le 18 février 1925. Élève de Paul-Émile Borduas à l'École du meuble, le peintre-sculpteur Marcel Barbeau est intimement mêlé au mouvement de renouveau artistique que connaît le Québec après la Seconde Guerre mondiale. Cosignataire du manifeste du Refus Global, il participe aux activités du groupe automatiste de 1946 à 1954, tant à Montréal qu'à l'étranger. Il séjourne par la suite à quelques reprises en France (1962-1964, 1971-1974) et aux États-Unis (1964-1968, 1970-1971). Très influencé par la pensée automatiste, Marcel Barbeau s'est fait le porte-étendard de la liberté dans la création artistique. À cet égard, ses oeuvres sont marquées par l'éclectisme de ses tendances picturales.

En 1951, il tient sa première exposition individuelle au Foyer de l'art et du livre à Ottawa. Tout au long de sa carrière, il exposera régulièrement dans plusieurs villes telles que: New York, Montréal, Paris, Toronto, etc. En 1969, il réalise l'album de sérigraphies minimalistes En marge. De 1978 à 1980, il est artiste résident à l'Université Bishop de Lennoxville. En 1985, il obtient le prix de sculpture à la compétition d'art McDonald's Restaurants Canada. En 1987, il amorce une nouvelle série de peintures, Dualités. La même année, la galerie de l'école des Hautes Études commerciales présente une exposition-survol de son oeuvre. L'année 1988 est marquée par l'obtention des mentions d'excellence à l'International Art Competition de New York et au concours international d'Art Horizon pour les oeuvres de la série Dualités. C'est durant cette même année qu'il réalise l'une des douze murales pour les trains transcontinentaux de Via Rail. En 1990, il réalise la sculpture Aux portes du regard. À l'occasion du 350e anniversaire de Montréal en 1992, il conçoit un projet multidisciplinaire (sculpture, danse et musique). La sculpture est installée sur le campus de l'Université McGill.

N.B. : le texte précédent a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une notice biographique complète du créateur du fonds.

Lieux

Statut légal

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone des points d'accès

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de notice d'autorité

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes de maintenance

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC

Sujets associés

Lieux associés